20 janvier 2007

Le paradis, c'est ici… ou là !

La semaine dernière, j'évoquais le paradis en insistant sur le fait que les Ecritures mentionnent un Eden terrestre bien circonscrit. Examinons cette localisation au GPS (Grande Possibilité de Se rater)…

A l'Est

L'image du paradis terrestre est à relier au contexte méditerranéen et proche-oriental de l'époque, marqué par le désert et l'eau rare. Dans un espace aride, le jardin enclos, dont les arbres et les fleurs sont copieusement irrigués, représente la figure idéale du bonheur. La Bible insiste sur la localisation de cet oasis mythique : à l'est et arrosé par quatre fleuves. Cependant, cette situation résulte d'une ambigüité de la traduction latine du texte, la formule a principio (au commencement) ayant été comprise comme ad orientem (à l'est).

En haut

Par ailleurs, l'oasis, qui est censé avoir échappé au Déluge, serait situé au sommet d'une montagne, qui n'était pas loin de toucher au cercle de la Lune, ce qui en faisait le château-d'eau de la Terre.

Un peu partout

Toutes les localisations géographiques ont peu à peu été imaginées : on a cherché à l'est, en "haut" de la Terre, aux confins du ciel des cartes anciennes (Ceylan, Sumatra, la Chine ou l'Inde ont été recherchés comme de probables Eden) ; on a cherché au nord, puis au sud puisque Thomas d'Aquin le suggérait "sous l'équateur en un lieu très tempéré"... On a cherché en Éthiopie, Arménie, Mésopotamie, Palestine. À l'ouest, Christophe Colomb qui se croyait sur le rivage oriental de l'Asie était persuadé qu'il allait le trouver en remontant l'Orénoque. Raté.

Posté par beotien à 09:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Le paradis, c'est ici… ou là !

Nouveau commentaire